L

N  

 

M

comme Maidele

« Je crois en demain, au soleil de demain, (…) Il faut oublier mes compagnons meurtris, la guerre et l’ennemi, pardonner à jamais ! »

Extrait d’une chanson de Germain Muller mis en musique par Mario Hirlé, 1952

Une Maidele, c’est une « petite fille » ou « une petite copine » en alsacien. Ce mot vient du vieux germanique (VIIIe s.) « magad » qui signifiait aussi « petite fille », ou aussi « pucelle ». Il a ensuite donné « mait » qui a pris le sens de « servante », en alsacien Moed ou Màgd. L’alsacien a ajouté le suffixe –el, donnant « Maidel », jeune fille, et Maidele ou Määdele dans le Bas-Rhin ou Maidala ou Maidlé dans le Haut-Rhin, petite fille.

Germain Muller a toujours joué avec les archétypes alsaciens, mais aussi les mythes qu’il assaisonne à la sauce satirique. C’est tout naturellement qu’il s’approprie la Maidele et la transforme en Europa Maidele, dans une chanson Europa heisst des Maidele interprétée par Simone Muller, sa sœur, en 1952.

Ce sketch s’inscrit dans la promotion de Strasbourg « capitale européenne ». En effet, alors que la guerre était hier, l’Europe meurtrie se relève tout doucement. Strasbourg devient le cœur symbolique de la réconciliation franco-allemande. La ville est alors le siège de grandes institutions européennes, comme le Conseil de l’Europe créé en 1949. Les trois objectifs principaux du Conseil de l’Europe sont : protéger les droits de l’homme, promouvoir les valeurs démocratiques et garantir l’Etat de droit.

Dans Europa heisst des Maidele, Simone personnifie donc cette nouvelle Europe « très convoitée », renaissant de ses cendres. Les paroles mettent en avant, et non sans ironie, la prépondérance du Royaume-Uni à ce moment décisif de la construction européenne.

Pour l’interprétation, Simone est alors affublée d’un parapluie confectionné avec différents drapeaux de pays européens, symbolisant alors l’unification des pays.

- Analyse vidéo et création (12 ans et +) : À Strasbourg, tout près des grandes institutions politiques se trouve le siège de la chaîne franco-allemande ARTE. C’est une chaîne de télévision culturelle et pédagogique à vocation européenne. Certaines émissions mettent particulièrement à l’honneur la relation franco-allemande comme KARAMBOLAGE. Pourquoi ne pas s’intéresser à quelques épisodes en classe (thèmes, rubriques) et recréer une émission à la manière de Karambolage ?
- Visite (tout âge) : se rendre sur le « Lieu d’Europe », une maison de campagne transformée en lieu d’éducation à la Citoyenneté Européenne proposant différents ateliers.

Activités

RETOUR A L'ABECEDAIRE